AccueilPortailS'enregistrerConnexionFacebookTwitter

Partagez | 
 

 Il y a 30 ans, Anderlecht n'avait peur de personne"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Il y a 30 ans, Anderlecht n'avait peur de personne"   Mer 27 Nov - 6:30

Lozano: "Il y a 30 ans, Anderlecht n'avait peur de personne"

"Je me rappelle le sudoku avant le match. Et que la Coupe pesait une tonne."
Cela pourrait être une question d’un quiz : qui a offert la dernière Coupe d’Europe à Anderlecht ? Les anciens le connaissent tous et même les plus jeunes doivent avoir entendu parler de lui : Juan Lozano.


C’est lui qui, le 18 mai 1983 - il y a donc exactement 30 ans ! - avait marqué le but égalisateur au match retour de la finale de la Coupe de l’Uefa (l’aller s’était soldé par un 1-0 pour Anderlecht). Le finaliste perdant s’appelait le Benfica Lisbonne, l’adversaire de demain.

Aujourd’hui, Lozano a 58 ans et n’est plus actif dans le football et n’apparaît donc plus dans les médias. Mais à la veille de ce choc, il a invité la DH à Edegem, où il habite. Pendant plus de deux heures, il a enchaîné les anecdotes.

Nous allons également commencer par un quiz, Juan. Citez-nous l’équipe de cette finale.

"Jacky (NdlR : Munaron) au but. Peruzovic, Olsen dans l’axe de la défense, avec Broos, De Groote et Hofkens ?

Pas de Hofkens. De Greef.

"Correct ! Walter jouait. Pour une fois, Paul Van Himst, notre entraîneur, avait opté pour une défense à cinq. Dans l’entrejeu, il y avait Coeck, Frimann, Vercauteren et moi. Et en pointe Vandenbergh."

Qui a été remplacé par ?

"Par Brylle. Kenneth était fâché de ne pas être dans l’équipe. C’est lui qui avait inscrit le but au match aller. À cette époque, les finales se jouaient en aller et retour."

Avez-vous d’autres souvenirs du match ?

Avant les matches, je remplissais toujours un sudoku. Moi, il ne me fallait pas de massage ou d’autres soins. Généralement, les autres me laissaient seul. Mais maintenant, ils étaient si nerveux, que j’avais quatre équipiers autour de moi pour m’aider. Je me suis dit : ‘Si on perd, Van Himst va m’en vouloir. Il va dire que c’est à cause de moi qu’on n’était pas concentrés.’"

Puis, la montée sur le terrain, devant 80.000 fous.

"Cela ne me faisait rien. On avait déjà tous joué devant des assistances pareilles. À Belgrade, le public nous avait canardés avec des billes de fer lorsque nous tâtions le terrain avant le match. Ivic, notre entraîneur, nous avait dit de ne pas s’enfuir. On devait montrer qu’on n’avait pas peur. (Rires.)"

Après 36 minutes, un certain Sheu avait ouvert le score pour Benfica.

"Oui, je le vois encore devant moi, ce Sheu. Pourtant, nous avions le match en mains. Nous n’avions peur de personne. L’Anderlecht de cette époque-là ne perdait pas contre la Juventus, le Bayern ou la grande Étoile Rouge. L’Europe avait beaucoup de respect pour nous. Quelques minutes après le 1-0, j’ai su égaliser."

De la tête, sur centre de Vercauteren.

"C’était la spécialité de Franky. Je n’avais qu’1m70, mais je me débrouillais de la tête. Via une tête plongeante, j’ai offert la Coupe à Anderlecht. Je me rappelle qu’elle pesait une tonne. Je ne parvenais presque pas à la soulever."

Et la fête après le match ?

"Elle a eu lieu dans… ma chambre d’hôtel. Je ne sais pas pourquoi on n’a pas été en ville. Je partageais la chambre avec Ludo Coeck. Tous les joueurs sont venus chez nous. Quelques semaines plus tard, Ludo et moi avons reçu une facture. On devait payer les dégâts infligés à notre chambre."

À savoir ?

"Je ne sais plus trop ce qui s’était passé. Sauf que le papier peint avait été arraché. Et d’autres joueurs avaient emmené le minibar de leur chambre dans la mienne. On ne gagne pas une Coupe d’Europe tous les jours, hein…"

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
andre
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 10699
Age : 51
Localisation : charleroi { lodelinsart }
Console : ps2
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Il y a 30 ans, Anderlecht n'avait peur de personne"   Mer 27 Nov - 16:35

nostalgie !! Sad Sad Sad Sad Sad 
Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a 30 ans, Anderlecht n'avait peur de personne"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» peur "dangeureuse" et "soudaine"
» [27 MARS] HOWTUNINGDAY8 - Anderlecht (BELGIQUE)
» Standard - Anderlecht
» Y avait-il un radar mobile sur l'A8 le 26/01/11?
» R.C.S.Anderlecht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RSCA 4 EVER :: Archives :: Saison 13-14 :: Les news du RSCA-
Sauter vers: