AccueilPortailS'enregistrerConnexionFacebookTwitter

Partagez | 
 

 Les meilleures anecdotes de la dream team d'Anderlecht

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Les meilleures anecdotes de la dream team d'Anderlecht   Ven 21 Mar - 6:37

Les meilleures anecdotes de la dream team d'Anderlecht

Les héros mauves de la Ligue des Champions 2000-2001 se sont retrouvés pour fêter le 40ème anniversaire de Tomasz Radzinski.

Radzinski: "Les maillots de stars pour Dheedene"

“À cette époque, nous voulions déjà échanger nos maillots avec ceux des stars. On a quand même joué contre des gars comme Beckham, Roberto Carlos, Nesta ou Crespo… Mais il y en avait un chez nous qui réservait les maillots des vedettes à l’avance : mon ami Didier Dheedene. Je crois que sa maison est remplie de maillots de vedettes. Moi, je devais me contenter de maillots de seconds couteaux . J’en ai même un d’un certain Ferrari de Bologne…

Mon plus beau souvenir, c’est évidemment le 2-1 contre Manchester United. Pour une fois, c’est Koller qui s’était déplacé vers le flanc pour me donner un centre. Normalement, c’était l’inverse. On avait une équipe pour se qualifier pour les quarts de¼ finale de la Ligue des Champions. Mais mentalement, on était moins forts que Leeds.”

De Wilde: " Fâché après le 4-1 au Real"

“Je me rappelle que la majorité de l’équipe se contentait de n’avoir perdu que par 4-1 contre le grand Real Madrid de Raul. Moi, ça m’avait fâché. On avait joué notre meilleur match contre la Lazio (1-0) et on s’est mis à planer. En seconde mi-temps, au Real, on me fusillait de partout.”

“C’était une campagne formidable, mais il faut dire qu’on a aussi eu un peu de chance. Comme dans le match de qualification à Porto. Au match aller, j’avais fait l’arrêt le plus important de la campagne. Et au retour, j’ai survécu à une charge de… leur gardien, qui était monté sur un corner.”

De Boeck: "J'ai vendu tous mes maillots"

“Pendant cette campagne, j’ai échangé mon maillot à chaque fois ou presque. J’avais notamment réussi à obtenir celui de Fernando Morientes du Real, un sacré joueur qui faisait tout avec une facilité incroyable. On avait l’impression qu’il ne forçait jamais. Toute cette belle collection a aujourd’hui disparu : j’ai tout vendu. Pas suite à des fins de mois difficiles mais pour une bonne œuvre.” (rire)

Goor: "Le doigt d'honneur de Beckham"

“Pendant le match contre Manchester United, j’avais demandé à David Beckham s’il était d’accord d’échanger son maillot avec le mien après la rencontre. Il avait dit oui. Après le match, je l’ai croisé dans le tunnel des joueurs. Je répétais ma question, mais cette fois-ci, il avait changé d’avis. ‘F**k you’ , me lançait-il, en me faisant un doigt d’honneur. Je crois qu’entre-temps, il a changé dans le bon sens.”

Vanderhaeghe: "On avait enfermé Koller"

“Moi, je n’oublierai jamais la fois où on avait enfermé Jan Koller. Entre deux entraînements, on avait été dans la Tribune 4 du stade et la porte s’était refermée. On ne savait plus l’ouvrir, alors que Jan était encore à l’intérieur. On lui avait fait signe qu’on enverrait quelqu’un avec des clés. Seulement… on avait oublié. Au début de l’entraînement suivant, Jan Koller n’était pas sur le terrain. Ce n’est que quand Anthuenis a demandé où était Jan, que cela a fait ‘tilt’ dans ma tête. On a vite été libérer Jan. Il était furieux. Pourtant, malgré son physique, il n’aurait fait de mal à personne. Mais là, j’avais peur de lui…”

Koller: "Le concert de K's Choice"

“Quand on en avait l’opportunité, on essayait de faire des choses avec d’autres joueurs. On allait au resto ou on buvait un verre. Je n‘oublierai jamais que Radzinski avait invité Hedvika et moi à un concert du groupe de rock belge K’s Choice. On a été à un autre concert ensemble.

Mais j’ai aussi connu des déceptions, cette saison-là. Comme à Leeds. Je me sentais coupable de la défaite par 2-1, parce que j’avais raté d’énormes occasions. La presse ne m’avait pas épargné. Et le dernier match, contre le Real (2-0), j’avais dû le passer sur le banc. Contre la Lazio, j’avais encouru une blessure à la tête.”

Doll: "Ilic et moi faisions peur"

“Je me souviens de la réception de la Lazio au Parc Astrid. Je revenais tout juste de blessure et j’avais dû débuter directement vu les suspendus et les blessés. Anthuenis n’avait plus qu’Ilic et moi pour mettre en défense centrale. On sentait vraiment que les gens avaient peur. À l’extérieur mais aussi à l’intérieur du club. Les équipiers nous encourageaient, mais Aleksandar et moi savions qu’ils n’étaient pas totalement rassurés. (rires) Finalement, on a fait un gros match en tenant le zéro derrière. J’avais Crespo sur moi tout le temps, mais j’avais résisté. J’étais parti du principe que je n’avais rien à perdre puisqu’on doutait de moi.”

Hasi: "Koller et Radzinski ne faisaient plus de passe"

“En fin de saison, alors qu’on était déjà champion, on voulait absolument que Radzinski obtienne le titre de meilleur buteur car Koller avait reçu le Soulier d’Or . Radzinski avait deux buts d’avance puis Koller a claqué un doublé. Ils étaient à égalité avant le dernier match. Ils ne se faisaient plus de passe. On criait à Koller de donner le ballon à Radzinski. (rires) C’est finalement Goor qui a donné l’ assist à Radzinski qui a arraché de justesse le titre de meilleur buteur. Dans le vestiaire, on était un peu fâché sur Koller…”

Staelens: "Au Japon grâce à cette C1"

“Mes performances en Ligue des Champions m’ont permis d’être transféré au Japon, à Oita, en cours de saison. Mon meilleur souvenir, c’est notre victoire au PSV, qui nous permettait d’accéder au tour suivant. On l’a fait en étant premier du groupe. Notre meilleur match, nous l’avons disputé, à mon avis, contre Manchester United à Bruxelles. Ce fut également notre plus belle victoire: l’honneur était sauf ! Selon moi, le deuxième tour, que nous avons atteint, était le maximum auquel nous pouvions prétendre.”

Baseggio: "Les imitations de Bertrand Crasson"

“Les imitations de Crasson : quel phénomène du genre, ce Bertrand ! On se tordait de rire quand il imitait Scifo ou le coach, Aimé Anthuenis. Il le faisait souvent en mise au vert à Grimbergen. Il n’était pas mal non plus quand il prenait l’accent roumain pour singer Stoica. Quand il est revenu de Naples, il parlait napolitain avec l’accent : il me donnait des complexes !”

Walter Baseggio a également conservé de nombreux maillots de ces épopées d’un autre temps :
“Celui du Madrilène Munitis, de l’Anglais Scholes, celui du Néerlandais van Bommel.”

Iachtchouk: "J'avais disparu avant le PSV"

“Moi, je me souviens surtout dumatch aller contre le PSV (1-0). Le 18 septembre 2000, veille de l’affrontement, j’ai brossé volontairement l’entraînement. Personne ne savait où j’étais. Aimé Anthuenis, surtout, s’inquiétait, m’a-t-on dit. Tout le monde m’appelait, mais j’étais injoignable. En fait, je me trouvais à la maternité où ma femme allait accoucher de notre première fille, Adeline. Quand j’en ai eu l’occasion, j’ai téléphoné au coach pour lui expliquer mon absence. Il m’a dit que je pouvais passer la nuit au chevet de ma femme mais que, le lendemain matin, je devais rejoindre ma chambre à l’hôtel des joueurs. Arrivé sur place, j’ai avoué au coach que je n’avais pas dormi, mais il m’a dit : ‘Je veux que tu débutes’. J’étais au septième ciel ! J’ai reçu ce soir-là le plus beau cadeau que mes équipiers pouvaient le faire : on a gagné et… je n’ai pas mal joué.”

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
 
Les meilleures anecdotes de la dream team d'Anderlecht
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleures anecdotes de la dream team d'Anderlecht
» 1er Dream Team Diabolik a Alès le 25/26 Aout
» [ANNULE] 4eme Meeting du Dream Team Diabolik (30) ANULEE
» La dernière de la dream team Sarko/Gueant
» les Belle du quebec;calendrier dream team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RSCA 4 EVER :: Archives :: Saison 13-14 :: Les news du RSCA-
Sauter vers: