AccueilPortailS'enregistrerConnexionFacebookTwitter

Partagez | 
 

 Section Diable Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Jeu 19 Juin - 6:39

Eden Hazard touché à un orteil

Seuls 11 des 23 Diables Rouges étaient présents à l'entraînement mercredi matin au Paradise Golf & Lake Resort de Mogi das Cruzes au lendemain de la victoire au forceps contre l'Algérie (2-1) à l'Estadio Mineirao de Belo Horizonte dans le match d'ouverture du Groupe H.

La plupart des joueurs ayant disputé cette mémorable partie n'étaient en effet pas sur le terrain à 11 heures (16 heures belges), Thibaut Courtois (très peu sollicité contre l'Algérie) et Marouane Fellaini exceptés. Ils ont cependant été aperçus à vélo et à la salle de fitness.

Courtois et Sammy Bossut se sont ainsi entraînés en compagnie d'Erwin Lemmens, pendant que Simon Mignolet entretenait sa condition physique avec les huit joueurs de champ (Vermaelen, Lombaerts, Ciman, Vanden Borre, Januzaj, Defour, Mirallas et Fellaini). Après l'échauffement dirigé par Mario Innaurato, ils ont disputé un petit démarquage par équipes de trois.

Les Diables Rouges s'entraîneront encore à Mogi jeudi et vendredi, avant de s'envoler en soirée pour Rio de Janeiro où ils se produiront deux jours plus tard à Maracana contre la Russie.

Hazard a passé un scanner

Marc Wilmots a expliqué sur Twitter qu'Eden Hazard avait passé un scanner suite à une contusion à un orteil. Le sélectionneur national s'est voulu rassurant en ajoutant que la participation du joueur de Chelsea au match contre la Russie n'est pas compromise.

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Lun 23 Juin - 9:25


_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Lun 23 Juin - 9:32

Wilmots: "Non, ce n'est pas de la chance"

Marc Wilmots refuse de parler de patte de lapin

Marc Wilmots était fidèle à lui-même après le match : pas d’euphorie, mais tout de même beaucoup de fierté.

Les trois buts belges dans ce Mondial ont été inscrits par des remplaçants…

"Cela montre que je peux compter sur des réservistes qui sont positifs et qui sont des morts de faim. En fait, j’ai vu le moteur russe qui n’avait plus d’essence. J’ai pu introduire des joueurs frais, qui partaient en profondeur. J’ai opté pour un certain risque car je trouvais que quatre points, ce n’était pas assez. C’est vrai qu’on a souffert pendant 20 minutes et reculé alors assez bas. Mais c’est là qu’on s’est ménagé de franches occasions. C’est un signe de grande maturité. On a plié mais pas rompu."

Pourquoi le match a-t-il été aussi fermé ?

"Parce que la partie a été assez tactique et qu’on s’est neutralisé dans l’entrejeu. Mais on ne s’est pas énervé. Dans un grand tournoi, il ne faut pas être beau. Il faut être efficace."

Hazard a connu une partie compliquée, mais il a fait la différence sur la fin de match…

"Tout le monde connaît sa qualité de dribble. Mais il a aussi une fois laissé partir le back russe et cela s’est terminé en occasion. Il a donc des choses à corriger. Mais il reste un joueur capable de faire basculer un match."

Comment jugez-vous la prestation de Divock Origi ?

"D’abord, je voudrais souligner que nous pensons très fort à Christian Benteke, qui nous a beaucoup aidés dans notre campagne de qualification. Sans sa blessure, Divock ne serait pas ici. Quant à Divock, ce qu’il montre est pour moi tout sauf une surprise. J’aime lancer les jeunes, mais le mérite ne me revient pas : c’est lui qui s’est très bien intégré, et qui profite de sa vitesse, de sa technique et de sa prise de profondeur."

Ne vaudrait-il pas mieux pour Lukaku de le laisser sur le banc contre la Corée pour lui enlever un peu de pression ?

"Je ne répondrai que cela : j’ai deux attaquants. La vedette aujourd’hui ne sera pas forcément la vedette dans six jours."

Ne considérez-vous pas que vous avez tout de même une patte de lapin ?

"On a eu 26 sur 30 en qualification, on a 6 sur 6 ici et on passe au prochain tour. Je suis fier et ce n’est pas dû à la chance. Nous avons simplement accompli nos tâches et avons été costauds quand il le fallait."

Allez-vous faire tourner votre équipe ?

"Je compte en effet faire souffler les joueurs menacés de suspension (NdlR : Alderweireld, Vertonghen et Witsel). Mais on ne va pas calculer : on veut un 9 sur 9."

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Lun 23 Juin - 9:37

Les Diables sont en huitièmes: Origi, la Belgique lui dit merci...

"Je l'ai senti dans mon ventre", telle était l'unique explication donnée par Marc Wilmots le jour de l'annonce de la sélection de Divock Origi pour la Coupe du monde. Le choix du sélectionneur s'est avéré payant dès la deuxième rencontre du Mondial puisque l'attaquant lillois, entré à la 55e minute à la place de Romelu Lukaku, a pesé sur une défense vieillissante et fatiguée de la Russie. Son travail de sape fut conclu en fin de match par une reprise imparable du plat du pied après un service 5 étoiles d'Eden Hazard.

Poussif mais jouissif

La situation du groupe H avant le coup d'envoi de la rencontre permettait aux Diables rouges de laisser venir les Russes, qui se devaient de ramener quelque chose de ce déplacement au Maracana. Bien décidée à ne pas courir à sa propre perte en se dévoilant outre mesure, la bande de Capello a longtemps tenu la dragée haute à la Belgique. Une nouvelle fois privés d'espace, les Belges ont pêché dans tous les secteurs du jeu. Imprécis en attaque, ils étaient moins sereins qu'à l'accoutumée dans l'entrejeu, perdant notamment de nombreux duels. Quant à la défense, elle fut mise en difficulté par la passivité des backs qui ont concédé de trop nombreux centres et corners. Thibaut Courtois a sauvé la baraque dès qu'il a eu à le faire mais il peut remercier Kokorin d'avoir manqué une opportunité en or en fin de première mi-temps, lorsque l'attaquant du Dynamo Moscou ne cadrait pas une reprise de la tête plutôt facile.

Finalement, c'est physiquement que les Belges ont émergé. Après une mauvaise passe, les 15 dernières minutes de la rencontre furent totalement à notre avantage et Eden Hazard trouvait un second souffle pour dynamiter à trois reprises la défense adverse. La troisième était la bonne et lui permettait de servir Origi sur un plateau d'argent. Les quelques occasions manquées et surtout les différentes alertes reçues sur les cages de Thibaut Courtois, qui ne doivent pas être oubliées, ne sont qu'un mauvais souvenir. On est en huitièmes, et la première place du groupe pourrait être acquise dès 23 heures en cas de match nul entre l'Algérie et la Corée du Sud.

Chapeau les artistes !

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Lun 23 Juin - 9:38


_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Lun 23 Juin - 9:51

Capello: "Meilleur que la Belgique"

GROUPE H

Le sélectionneur italien de la Russie Fabio Capello a trouvé que la victoire (1-0) de la Belgique dimanche au Maracana de Rio de Janeiro dans le Groupe H du mondial-2014 de football n'était pas méritée.

"Malgré le résultat, je suis content de la prestation de mon équipe", a lancé le célèbre coach italien. "Le résultat ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Nous avons eu deux grosses occasions d'ouvrir la marque et nous les avons manquées. Le football est ainsi fait. Nous avons mieux joué que la Belgique, qui elle, a marqué. Après la pause, nous avons eu la possession du ballon, mais nous étions conscients que la Belgique est capable de briser notre jeu pour partir rapidement en contre. Nous avons parfois fait preuve de précipitation. Nous avons joué pour gagner le match, nous avons pris un contre, c'est tout. J'ai fait rentrer Alan Dzagoev (à la place d'Oleg Shatov, ndlr) parce que je pensais qu'on allait gagner, nous étions alors en train de nous créer des occasions dangereuses".

L'espoir de qualification pour les huitièmes de finale existe toujours. ""Bien sûr que j'y crois encore. L'équipe a joué de manière rapide et énergique. Sur le plan défensif, nous avons livré une prestation remarquable. Nous devons directement nous tourner vers le match contre l'Algérie. Nous n'aurons pas d'autre choix que de le gagner. Nous ferons le bilan ensuite."

"Bien sûr que j'y crois"

"Bien sûr que j'y crois" à la qualification, a dit le sélectionneur de la Russie, Fabio Capello, après la défaite contre la Belgique (1-0) dimanche à Rio de Janeiro.

"Bien sûr que j'y crois encore, a dit Capello en conférence de presse, attendons déjà le résultat (de Corée du Sud-Algérie, 19h00 GMT), mais nous n'aurons pas d'autre choix que de battre l'Algérie."

Selon l'Italien, si son équipe a perdu dans les 5 dernières minutes c'est parce que "nous avons joué pour gagner le match, nous avons pris un contre, c'est tout. J'ai fait rentrer Alan Dzagoev parce que je pensais qu'on allait gagner, nous étions en train de nous créer des occasions dangereuses".

Il a refusé d'évoquer l'arbitrage, "l'arbitre peut se tromper, je n'aime pas parler de l'arbitre, nous avons commis nous-mêmes des erreurs, s'il y en a eu, il faut les accepter".

Capello a rappelé qu'au premier match, contre la Corée du Sud (1-1) son équipe "avait payé le prix des débutants, subi la pression du premier match."

Pour lui, "l'important dans ce premier mondial depuis 12 ans est qu'il nous aide à comprendre le niveau qu'il faut pour jouer ces compétitions" dans l'optique du Mondial-2018 à domicile, "mais il y a d'abord l'Euro-2016", a-t-il précisé.

Enfin, Capello "respecte les opinions" jugeant le match moyen mais a parlé "d'un grand match, joué grand rythme, grande intensité".

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Jeu 26 Juin - 12:40

Kompany forfait contre la Corée

Vincent Kompany n'a pas pu terminer le dernier entraînement avant le match Corée - Belgique, ce jeudi au stade de Sao Paulo. Le défenseur se plaint à nouveau de l'aine, comme avant la Russie, et est forfait.

"C'est sans doute une surcharge. On ne prend pas de risque. Je pense que ce n'est pas trop grave mais on a quelques jours de repos donc on va prendre le temps pour faire le point."

C'est donc Van Buyten qui jouera aux côtés de Lombaerts.

Le onze de base probable: Courtois; Vanden Borre, Van Buyten, Lombaerts, Vertonghen; Dembélé, Defour, Fellaini; De Bruyne, Origi, Mertens.

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mar 1 Juil - 9:30

Belgique-USA: Klinsmann critique le choix d'un arbitre algérien

Le sélectionneur allemand des Etats-Unis Jurgen Klinsmann a critiqué lundi la désignation d'un arbitre algérien pour le 8e de finale opposant son pays à la Belgique, mardi, à Salvador

"Cet arbitre algérien (Djamel Haimoudi) parle français. Il pourra s'adresser aux Belges dans leur langue. J'espère que ce ne sera pas un problème", a-t-il déclaré en conférence de presse.

"Il s'est très bien débrouillé lors des deux matches qu'il a dirigés jusqu'ici, mais je ne suis pas heureux. Il vient d'un pays qui jouait dans le même groupe que la Belgique. Il parle français. Et l'Algérie est le pays que nous avions éliminé lors d'un précédent Mondial", a poursuivi Klinsmann.

"Je lui laisse le bénéfice du doute. Mais je ne comprends pas la Fifa, même si ce doit être difficile de choisir le bon arbitre", a conclu l'entraîneur allemand.

Agé de 43 ans, Haimoudi dirigera sa 3e rencontre dans cette Coupe du monde après Australie/Pays-Bas (2-3), le 18 juin, et Costa Rica/Angleterre (0-0), le 24 juin.

"J'ai beaucoup de respect pour les Belges, mais je ne les crains pas"

Le sélectionneur des Etats-Unis est confiant à la veille du 8e de finale face à la Belgique.

"Je me réjouis de jouer contre la Belgique", a déclaré Klinsmann. "Les Belges ont terminé en tête de leur groupe avec 9 points sur 9 et dans leurs premiers matches, ils sont restés concentrés jusqu'à la fin. C'est une équipe pleine de joueurs talentueux, nous allons devoir être très disciplinés. Ce sera à nous de ne pas leur laisser d'espace, mais nous avons un bon plan pour débuter le match demain".

Les Etats-Unis se sont qualifiés pour les 8e de finale en prenant la 2e place du groupe G, devant le Portugal et le Ghana. "Nous avons travaillé très dur pour être ici, mais nous avons encore faim. J'ai beaucoup de respect pour les Belges, mais je ne les crains pas. J'ai confiance en mes joueurs, je suis sûr qu'ils vont tout donner. Nous devrons être très alertes et très frais, et nous devrons aussi oser attaquer. Tout est possible dans cette 2e phase. Je pense que ce sera un duel passionnant, tout comme les 8e de finale précédents", a ajouté Klinsmann, à la tête de "Team USA" depuis 2011.

Klinsmann a aussi dit un mot sur Marc Wilmots. "J'admire sa personnalité. C'est une personne très énergique, qui a une relation parfaite avec ses joueurs. Nous nous suivons l'un l'autre depuis un petit temps et je trouve admirable ce qu'il a fait avec ce groupe de joueurs talentueux".

Clint Dempsey veut une tactique offensive


L'attaquant Clint Dempsey veut voir des Etats-Unis entreprenants comme contre le Portugal et moins frileux que contre l'Allemagne, mardi en 8e de finale face à la Belgique, a-t-il déclaré lundi.

"Contre le Portugal, nous nous étions créé beaucoup d'occasions car nous misions sur la possession de balle. Les attaquants étaient mieux soutenus et plus en confiance que contre l'Allemagne", a expliqué Dempsey à propos de deux matches du premier tour.

Se tournant vers son sélectionneur Jurgen Klinsmann, Dempsey a toutefois ajouté que c'était "au coach de décider".

"Quels que soient les choix que le coach a fait lors de ces matches, ils étaient bons puisque nous sommes qualifiés", a-t-il ajouté.

L'attaquant texan s'est dit "heureux de faire partie du top-16" mais assure que lui et ses équipiers en veulent "plus".

"Nous sommes sortis d'un groupe terrible avec l'Allemagne, le Ghana et le Portugal. Donc, désormais, nous n'avons peur de rien", a-t-il affirmé.

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mar 1 Juil - 10:21

Comment Klinsmann a rendu les USA si forts

Arrivé en 2011, le coach allemand a révolutionné la sélection US en sept points. Les Diables doivent vraiment se méfier.


1. Une tactique claire et enfin offensive

En 2010, les États-Unis étaient déjà sortis des poules avant d’être éliminés honorablement par le Ghana en huitièmes . Les Américains se basaient alors surtout sur une grosse organisation défensive. Jürgen Klinsmann ne voulait pas de ce jeu attentiste et a donné des allures offensives à la sélection. Cela a donné énormément de confiance aux joueurs qui osent et prouvent qu’on sait aussi taper dans un ballon au pays du basket et du football américain.

Le coach allemand se base aussi sur un 4-2-3-1 classique, mais qu’il ne change pratiquement jamais. Les automatismes américains sont parfaitement huilés et chacun connaît son rôle, tant défensivement qu’offensivement. Klinsmann a convaincu tout son groupe et personne ne bronche quand il place ses pions à des postes où ils ne jouent jamais en club. Une technique que l’ancien attaquant utilise souvent afin d’embêter au maximum son adversaire selon les forces dont il dispose.

2. Un staff hyper-professionnel et cosmopolite


Jürgen Klinsmann sait s’entourer. Adepte des nouvelles technologies et toujours à la recherche de méthodes d’entraînement plus performantes, l’Allemand a pris ce qu’il trouvait de mieux pour composer son staff, sans regarder à la nationalité. Ses adjoints sont autrichien et mexicain et son entraîneur des gardiens est anglais. Il s’agit de l’ancien international Chris Woods, qui a joué avec Marc Degryse à Sheffield.

Bientôt âgé de cinquante ans, Klinsmann cherche tous les jours à apprendre et accepte toujours les conseils. Il a ainsi demandé à la Fédération d’offrir un contrat à Berti Vogts qui a reçu la mission d’observateur de l’équipe nationale. L’ancien attaquant a beaucoup d’estime pour les connaissances tactiques de l’ex-sélectionneur de la Mannschaft .

3. Beaucoup d’inconnus sous-estimés

Soyons honnêtes : qui connaissait Kyle Beckerman, Graham Zusi, Omar Gonzalez et Alejandro Bedoya avant cette Coupe du Monde ? Cela ne les empêche pas de figurer parmi les révélations de la phase de poules. Pour composer sa sélection, Jürgen Klinsmann a beaucoup cherché, faisant appel à énormément de joueurs, souvent à la grande surprise des observateurs. Certains éléments sont des trentenaires qui n’avaient jamais goûté à l’équipe nationale avant l’arrivée de l’Allemand.

Après ce tour d’horizon qui lui a valu de nombreuses critiques dans la presse, le coach a composé son groupe et lui a donné une grande confiance malgré des C. V. parfois bien plus légers que les adversaires. Cela a permis aux États-Unis de survoler la phase qualificative puis de sortir d’un des groupes de la mort au Brésil. Tout cela sans jamais voler dans les plumes des critiques. “Cela fait partie de mon job et je l’ai toujours assumé.”

4. Une grosse dose d’expérience

À lui seul, Tim Howard totalise plus de caps que Thibaut Courtois, Nicolas Lombaerts, Nacer Chadli, Kevin De Bruyne, Divock Origi et Adnan Januzaj. Et ce n’est qu’un cas parmi d’autres. Michael Bradley, DaMarcus Beasley et Clint Dempsey totalisent plus de 300 caps à eux trois. Bref, cette équipe américaine, qui dispute sa septième Coupe du Monde de suite, peut s’appuyer sur un gros vécu.

Jürgen Klinsmann mise beaucoup sur ces routiniers pour intégrer les jeun es progressivement. “Je dois m’occuper de ça” , explique Howard. “Mais franchement, je n’ai pas trop de boulot. Ils sont gentils et calmes. Important aussi: ils respectent mon sommeil, moi le vieux qui doit beaucoup me reposer .” (rires)

Cette expérience se voit aussi sur le terrain où l’équipe américaine fait rarement de grosses bêtises. Le onze de base probablement aligné en huitième de finale aura un peu plus de 29 ans en moyenne, soit quatre ans de plus que l’équipe belge attendue.

5. L’apport des Allemands

Même s’il est tombé amoureux des États-Unis (épousant même une Américaine), Jürgen Klinsmann n’a jamais oublié l’Allemagne. Et quand il a fallu trouver tous les moyens nécessaires pour améliorer le niveau de l’équipe nationale, il s’est tout naturellement tourné vers son pays qui compte de nombreux binationaux nés de parents américains sur des camps militaires basés en Allemagne.

Il a ainsi obtenu les naturalisations de Jones, de Chandler, de Brooks, de Johnson et de Green, un très prometteur médian offensif de l’école des jeunes du Bayern Munich. Cinq joueurs parmi les vingt-trois sélectionnés pour le Brésil.

Klinsmann a également regardé en Scandinavie et a amené Diskerud de Norvège (un médian passé par La Gantoise) et Johannsson d’Islande. Cela représente donc un tiers de binationaux parmi l’équipe américaine.

6. Dempsey promu capitaine et superstar

Clint Dempsey est le joueur le plus talentueux de l’équipe américaine. Le seul souci de l’ancien équipier de Moussa Dembélé et de Jan Vertonghen à Tottenham est son irrégularité. Il est capable d’être très mauvais quand il n’est pas en confiance. Jürgen Klinsmann a bien compris ce besoin d’amour en confiant le brassard de capitaine au Texan.

Auteur de deux buts lors des matches de poules, Dempsey le rend bien sur le terrain en jouant un vrai rôle de leader. Même blessé ou diminué, il reste sur la pelouse et montre l’exemple. Expérimenté, technique et intelligent, il se révèle être un poison pour les défenses.

7. Une mentalité de winner

En 2011 puis en 2013, les Diables ont battu les Américains de Jürgen Klinsmann lors de joutes amicales. Des victoires assez faciles qui pourraient donner beaucoup d’optimisme avant le huitième de finale. Ce serait une grave erreur de jugement  : la mentalité américaine n’est pas faite pour ces rencontres sans enjeu.

Le coach allemand l’a bien compris et n’en tient pas vraiment rigueur à ses hommes. Il sait que les Américains ne sont jamais aussi forts qu’en tournoi. Un esprit de winner appris par la plupart des joueurs dans les collèges et les universités US où la concurrence et la soif de vaincre sont érigés en maître-mots.

Jamais les Américains ne seront les c hampions du monde des matches amicaux , comme les Belges l’ont longtemps été, mais ils seront toujours performants en compétition. “Nous sommes le plus grand pays de sport du monde et c’est aussi valable pour le soccer” , disent les journalistes qui suivent l’équipe au Brésil.

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 7:40

Tintin mange l'Amérique

Kevin De Bruyne a libéré la Belgique en prolongations, bien aidé par un Lukaku sorti du banc pour offrir ce but et en inscrire un deuxième. La réduction de l'écart de Green n'y a rien changé. Les Diables sont en quarts, et défieront l'Argentine non sans s'être fait peur !

Quel match fou ! Les Diables rouges sont parvenus à se hisser en quart de finale de la Coupe du monde après avoir fait trembler tout un pays. Entreprenants, ils ont bénéficié très tôt d'espaces qu'ils n'avaient encore jamais eu dans ce Mondial. A ce petit jeu, Eden Hazard a pu livrer un match plein (offensivement comme défensivement) et Origi, puis Lukaku, ont pu prendre la profondeur à plusieurs reprises. Dès la première minute, l'attaquant lillois prenait sa chance et chauffait Howard. Le portier d'Everton entamait là un match de toute grande classe. Car en 38 occasions, les Belges ont cadré à 27 reprises ! Ils n'ont pu concrétiser que deux fois, en toute fin de partie.

Après avoir raté tout ce qu'ils voulaient, les hommes de Wilmots passaient tout près de la correctionnelle à la 92e, alors que les Américains ne parvenaient à conclure une occasion 5 étoiles. Lukaku montait au jeu dès le début de la prolongation alors que toute la Belgique le réclamait depuis 30 minutes. Sur son premier ballon, il explosait la défense adverse pour aller servir Kevin De Bruyne qui, après s'être mis dans le sens du but, ajustait cet Howard infranchissable jusque là. Quelques minutes plus tard, les rôles étaient inversés puisque "Tintin" servait l'ex-Anderlechtois dans le rectangle pour permettre à celui-ci de crucifier Howard.

A 2-0 à la mi-temps de la prolongation, on croyait les Belges à l'abri. C'était sans compter sur le joker de Klinsmann, Julian Green. Superbement servi dans le dos de notre défense, il ajustait Courtois pour réduire la marque et relancer les Etats-Unis. Les Diables allaient alors trembler pendant 15 minutes et Thibaut Courtois s'érigeait en sauveur de la nation à deux reprises sur des parades de toute grande classe. Le coup de sifflet final envoyait les Belges en quart de finale après un match insoutenable pour les citoyens belges, mais bien plus beau que les trois précédents pour les spectateurs neutres. Le rêve américain continue...









_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 7:43

Klinsmann: "Bravo aux Belges"

Le sélectionneur allemand des Etats-Unis Jurgen Klinsmann regrettait que son équipe n'ait "pas profité de la performance" du gardien Tim Howard grâce à qui (son) équipe a pu y croire" face à la Belgique avant de s'incliner mardi à Salvador.


Quel est votre sentiment après cette défaite en prolongation ?


"C'est dur pour nous d'avoir perdu un match de 120 minutes en donnant tout pour nos supporters. C'était dramatique. Nous avons eu beaucoup de possibilités sur la fin mais bravo aux Belges. C'était un match qui est allé au bout du bout et je suis très fier car c'était une bataille énorme et tout le monde a donné le maximum. Nous avons été courageux face à des adversaires que nous avons peut-être trop respectés".

Que pensez-vous du match de votre gardien Tim Howard ?

"Tim a été phénoménal, il a réalisé une performance d'anthologie en nous gardant dans le match. Extraordinaire ! Il aurait pu nous permettre de gagner mais il aurait fallu marquer pour cela. Il a réalisé une quinzaine d'arrêts, je me suis dit que la chance allait nous sourire sur contre-attaque. On a pu y croire grâce à lui. On en a eu des occasions, c'est positif, surtout grâce aux remplaçants. On aurait pu marquer, dommage".

Les Etats-Unis ont perdu la bataille pour la possession du ballon. Pourquoi ?

"La bataille du milieu était la clé du match. Je craignais plus leurs trois milieux que les ailiers (Hazard et Mertens) mais les milieux de terrain belges ont été très forts dans le contrôle du ballon".

Pourquoi avoir attendu si tard pour effectuer vos changements?

"Tout le monde était cuit. On est très généreux dans l'effort. Je ne voulais pas remplacer trop tôt par crainte d'une blessure ou de crampes d'un joueur. Donc j'attendais le dernier moment. Mes joueurs ont tous joué à fond. Je leur ai dit dans le vestiaire qu'ils avaient de quoi être fiers".

Les USA sont éliminés en 8e comme en 2010. Vous voyez des progrès ?

C'est à vous de le dire, c'est votre travail. On a travaillé très très dur ces deux dernières années. Je continue sur les fondations de Bob Bradley, de très, très bonnes base. Et je le fais en lançant de nouveaux joueurs. Je crois que le travail effectué est bon depuis deux ans. Ici, c'est dur, on est déçu mais on va se relever et passer à l'étape suivante. Certains jeunes ne sont pas encore niveau mais on va progresser. On débute un nouveau cycle. Dans deux ans on revient à Rio pour les JO. Et dans quatre ans, nous serons prêts pour la Russie-2018".

Il y a eu beaucoup de blessures musculaires... Pourquoi ?


"Ce qui amène les blessures, c'est la fatigue. L'intensité jamais connue avant pour beaucoup de mes gars. Mais je trouve que nous n'avons pas eu tant de problèmes que cela compte tenu des conditions extrêmes au Brésil. Et le Mondial, c'est un niveau très différent de ce que nos joueurs connaissent."

Quel est la base sur laquelle vous aller construire l'avenir ?


"Grâce à l'expérience, on va beaucoup apprendre de ce qu'est vraiment le haut niveau, le rythme. Le haut niveau, c'est un style de vie, une philosophie: nos jeunes ont beaucoup appris ici."

Propos recueillis en conférence de presse

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 7:45

Wilmots: "Il y avait deux avions prêts pour mes joueurs"

"Il y avait deux avions prêts pour mes joueurs. Un pour rentrer à Bruxelles et l'autre à destination de Brasilia. Mes joueurs ont opté pour le second", a réagi le sélectionneur belge Marc Wilmots après la victoire des Diables Rouges face aux Etats-Unis. Grâce à son 2-1 en huitièmes de finale, la Belgique a obtenu son ticket pour ,au moins, une petite semaine supplémentaire sur le sol brésilien. En cas de défaite, les joueurs belges auraient déjà dû prendre un avion vers la Belgique dans la nuit de mercredi à jeudi.

"J'ai dit à mes joueurs que notre vol vers Bruxelles était prêt à partir à 00H45, mais qu'il y en avait aussi un autre qui pouvait partir vers Brasilia. Les joueurs ont choisi et ils veulent aller à Brasilia", a expliqué Marc Wilmots.

Les Diables Rouges affronteront samedi, à 18H00 heure belge, l'Argentine en quarts de finale dans la ville de Brasilia. S'ils remportent ce match, ils se retrouveront en demi-finale face aux Pays-Bas ou au Costa Rica.

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 7:46

Wilmots: "Si l'Argentine a vu le match, ils vont commencer à avoir peur"

Marc Wilmots était le premier à se présenter au micro de la RTBF après la qualification des Belges pour les quarts de finale de la Coupe du Monde. "Des matches comme ça, pour mon cœur, il m'en faut pas trop" déclare le sélectionneur, qui souligne que "tout le groupe a une nouvelle fois répondu présent. On est là avec 23 joueurs, et on le montre à chaque match."

Une nouvelle fois, les Diables ont fait durer le suspense avant de débloquer le compteur: "On a eu quinze occasions (27 tirs cadrés, NdlR) , on a fait tout le jeu, on a fait tout le match. J'avais dit que la fraicheur serait importante, et on l'a montré aujourd'hui."

Critiquée, la Belgique de Wilmots a répondu avec des tirs au but par dizaines: "C'est ce jeu-là qu'on veut produire. J'aime un football dominant, qui ne laisse pas à l'adversaire le temps de respirer.  Mais ce n'est pas toujours facile face à une équipe qui ne pense qu'à défendre. Aujourd'hui, on a mis beaucoup de mouvements. À partir des huitièmes, tu ne dois pas réfléchir, tu dois démarrer au fond et y aller jusqu'au bout. Le problème, c'est qu'Howard était en train de faire le match de sa vie, et c'est typiquement le genre de match que tu peux perdre aux penalties. Pendant le match, j'ai même été parler avec Klinsmann qui m'a dit 'mais qu'est-ce que vous gaspillez pour l'instant'. Et puis il y a eu le banc. J'en parle toujours, mais c'est encore lui qui a fait la différence."

Le prochain repas des Diables sera un steak argentin, que Wilmots n'imagine pas indigeste: "C'est une grande nation du football qui n'a pas encore produit ce qu'on attend d'elle, qui n'a pas encore trouvé l'équilibre. Ca me rappelle Brésil-Belgique. Je pense que ce sera un match agréable à voir. En tout cas, nous, on n'a pas peur. Et s'ils ont regardé notre match, ce sont certainement eux qui vont commencer à avoir peur."

"Romelu a eu un moment difficile, on l'a beaucoup critiqué, mais je vous avais dit qu'en huitièmes ou en quarts, il pourrait être le héros" , termine Wilmots.  

"Romelu a fait ce que Divock avait fait lors des autres matches"

"Non, je ne suis pas le héros de la nation. On est 23 héros aujourd'hui" explique Romelu Lukaku . "Depuis le début, beaucoup de joueurs ont pu faire la différence, je suis content que ce soit mon tour" enchaine Romelu, qui est fier d'un "de nos meilleurs matches: on a eu beaucoup d'occasions, on était présent physiquement, on a été bien préparé pour ce match."

"On connaissait les USA, on connaissait Klinsmann. On savait que ce serait un combat physique avant tout" enchaine Daniel Van Buyten . "On a su attendre, mais le principal c'est qu'on ait gagné. Comme d'habitude, le banc est là. On a besoin de tout le monde, on le sait, même si c'est parfois frustrant pour ceux qui sont sur le banc. Mais la différence, tu peux même la faire en deux minutes."

C'est maintenant l'Argentine qui se dresse devant les Diables: "C'est l'une des meilleures équipes du monde" poursuit Big Dan . "Mais notre objectif, maintenant, c'est d'aller en demis. On va se préparer pour ça"  conclut le doyen des Diables, espérant que "le pays est fier de nous".

Au chômage technique une bonne partie de la rencontre, Thibaut Courtois a sorti une parade cinq étoiles dans la deuxième partie des prolongations: "On a mal commencé la deuxième prolongation, et là on prend ce but. Je pense qu'il a de la chance parce qu'il rate son tir et moi j'étais déjà parti, c'est dommage. Mais après, je pense que j'ai encore fait un arrêt décisif sur leur coup franc, et puis on a bien défendu."

"On a vraiment fait un bon match, mais en face le gardien a fait l'un de ses meilleurs matches" poursuit le dernier rempart des Belges, qui conclut en évoquant le rôle de Romelu Lukaku: "Divock a joué un bon match, il a fatigué les défenseurs, et Romelu a utilisé sa force et sa vitesse pour faire ce que Divock avait fait lors des autres matches."

"Si on peut bloquer Messi, on aura une chance"

C'est de Kevin De Bruyne qu'est venue la libération. "Pendant quelques secondes, j'étais loin. J'étais ailleurs. Tu ne sens rien dans un moment pareil" explique le premier buteur belge du jour. "On a joué notre meilleur match. En fait, pendant nonante minutes, la seule chose qu'on n'a pas fait, c'est marquer."

Inépuisable, le Tintin des Diables est déjà focalisé sur la prochaine rencontre, et la montagne argentine: "Maintenant, on est dans les huit meilleurs du monde. Mais on n'est pas ici pour se contenter d'un quart de finale. On veut gagner ce match. Ça ne va pas être facile, mais je pense qu'on peut jouer contre tout le monde."

"Le Mondial est réussi, mais il n'est pas encore fini" poursuit Eden Hazard . "L'Argentine, c'est un beau morceau. On va bien les analyser. Ils ont avec eux le meilleur joueur du monde, qui peut faire la différence à tout moment. Mais si on peut le bloquer, on aura une chance."

"On n'avait pas de complexes, on ne pensait pas aux critiques. On a joué ce match comme si c'était le dernier" poursuit le numéro 10 diabolique. "Finalement, on n'a pas concédé beaucoup d'occasions. Et heureusement que leur gardien fait un super match, sinon l'addition aurait pu être salée."

"On a été beaucoup critiqué, dans la presse belge et étrangère, mais aujourd'hui c'est une belle revanche" confirme Axel Witsel . "On a montré à tout le monde que la Belgique sait très bien jouer au football. Le seul point négatif, c'est qu'on ne marque que deux fois avec 38 frappes. Mais on passe en quarts, c'est fantastique."

"Je tire mon chapeau à Howard, il a vraiment été fantastique" souligne Kevin Mirallas , équipier du dernier rempart américain à Everton. "J'aurais aimé lui mettre un but, mais il avait sans doute trop peur que je le chambre pendant un an. Même si on était plus fort, on a tremblé."

La Belgique a ajouté la manière au résultat, et se présente maintenant face à l'Argentine: "Je pense qu'aujourd'hui, les Brésiliens n'ont pas trop eu à se plaindre. Notre objectif est atteint, donc maintenant ce n'est que du bonus, on va encore jouer plus libéré. L'Argentine, c'est une grosse équipe, mais on a vu qu'ils avaient eu beaucoup de problèmes contre la Suisse. Et nous, on est en pleine confiance."

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 8:58

La Belgique passe malgré l'exploit historique d'Howard... - Débrief et NOTES des joueurs (Belgique 2-1 ap Etats-Unis)

La Belgique s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde après avoir battu les Etats-Unis (2-1 ap) mardi. Une victoire qui a - comme souvent durant ces 8es de finale - été longue à se dessiner, malgré la domination des Diables Rouges qui ont longtemps buté sur un gardien infranchissable...

Les Diables Rouges poursuivent l'aventure


Tous les premiers de groupe ont réussi à franchir l'obstacle des huitièmes de finale ! Souvent dans la difficulté, mais ils sont passés. Comme la Belgique, qui a dû (à l'image du Brésil, de l'Allemagne, de l'Argentine et du Costa Rica) jouer la prolongation pour venir à bout des Etats-Unis (2-1 ap) ce mardi. Les Diables Rouges affronteront l'Argentine samedi à Brasilia.

Un premier acte animé mais sans but

Les Diables Rouges ont donné le ton dès la 40e seconde avec un duel perdu par Origi face à Howard. Un quart d'heure plus tard, la deuxième occasion se faisait attendre et un spectateur décidait de venir faire un tour d'honneur sur la pelouse, avant d'être rattrapé au bout de 52 secondes par des stadiers pas pressés de l'extraire du carré vert...

Un carré sur lequel les Américains offraient du répondant mais passaient près de la correctionnelle sur un contre mal conclu par De Bruyne. Ouvert et rythmé malgré le fort taux d'humidité, le match était plaisant et relativement équilibré avec des opportunités et des temps forts pour chacune des deux équipes.

La Belgique mitraille mais Howard tient bon

Bis repetita après la pause, Mertens faisait briller Howard après seulement deux minutes. Les Belges prenaient alors le contrôle des débats et les occasions pleuvaient sur le but d'Howard, mitraillé de toutes parts. Les Américains accusaient le coup physiquement et reculaient de plus en plus. Si la possession demeurait équilibrée, les Diables Rouges avaient déjà tiré 21 fois au but et cadré 14 tentatives (contre 3 tirs pour les Etats-Unis) à vingt minutes du terme.

Un moment important puisque les 6 derniers buts belges en Coupe du monde avaient été marqués lors des 20 dernières minutes. Les troupes de Klinsmann, inoffensives et éreintés, pouvaient craindre le pire. Mais Howard sortait le grand jeu face à Mirallas, Hazard, Origi, Kompany... Autant dire que sans leur gardien, les Américains auraient déjà perdu tout espoir. Et pourtant, à la dernière seconde, Wondolowski manquait le hold-up seul face au but !

La rentrée de Lukaku a tout changé !

Les Belges ont finalement trouvé l'ouverture dès le début de la prolongation par De Bruyne servi par Lukaku (93e, 1-0), sur leur 31e tir ! Puis De Bruyne rendait la politesse à Lukaku (105e, 2-0). Coaching gagnant pour Wilmots avec l'entrée de Lukaku à la 91e à la place d'Origi, à moins qu'il ait fait l'erreur de ne pas le titulariser...

Mais côté coaching, Klinsmann n'était pas en reste puisque sur son premier ballon, Green réduisait l'écart (107e, 2-1). Incroyable rebondissement ! Le match devenait fou, d'autant que Jones un peu avant et Dempsey un peu après, avaient failli marquer aussi ! Mais finalement, le score ne bougeait plus et la Belgique empochait une qualification méritée...

L'homme du match : Tim Howard (9,5/10)

Mieux qu'Ochoa, Ospina ou Enyeama : Tim Howard ! Il a réussi 15 parades, un record en Coupe du monde depuis que les statistiques existent (1966) ! Pas toujours académique en particulier dans les airs, il a longtemps écoeuré les Belges. Il en prend deux en prolongation, mais comment lui en vouloir ?

La note du match : 8/10

Un match à plusieurs facettes : équilibré en première mi-temps, outrageusement dominé par les Belges en seconde, et complètement fou en prolongation ! Du spectacle, du rythme, des tirs à foison (38 dont 27 cadrés pour la Belgique !), de l'intensité, des exploits de gardien, du suspense...

Les buts

- La Belgique ouvre le score sur son 31e tir ! Tout juste entré en jeu, Lukaku déborde côté droit et centre en retrait. De Bruyne contourne deux défenseurs et trompe Howard d'un tir croisée à ras de terre ! A trois minutes près, les Belges auraient pu s'éviter une prolongation... (93e, 1-0)

- De Bruyne s'avance dans le couloir gauche et sert en profondeur pour Lukaku qui reprend du gauche sans contrôle au premier poteau ! Cette fois, les jeux semblent faits, mais... (105e, 2-0)

- Bradley lève la tête à trente-cinq mètres et adresse une passe lobée dans le dos de la défense. A la réception, Green reprend de volée et trompe Courtois ! La folie s'empare des tribunes et les Américains renaissent de leurs cendres ! (107e, 2-1)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Tim Howard (9,5/10)

Mieux qu'Ochoa, Ospina ou Enyeama : Tim Howard ! Il a réussi 15 parades, un record en Coupe du monde depuis que les statistiques existent (1966) ! Pas toujours académique en particulier dans les airs, il a longtemps écoeuré les Belges. Il en prend deux en prolongation, mais comment lui en vouloir ?

BELGIQUE :

Thibaut Courtois (6) : peu sollicité sur l'ensemble de la rencontre, il réussit une parade cruciale à 2-1.

Toby Alderweireld (6) : un bon match dans son couloir droit, exception faite du but américain sur lequel il est dépassé.

Daniel Van Buyten (6) : un match propre en défense centrale où il s'est imposé dans les duels.

Vincent Kompany (6,5) : solide, appliqué, vigilant, il a parfaitement contenu Dempsey. Averti à la 42e pour une semelle sur Dempsey.

Jan Vertonghen (7) : deux montées rageuses ont amené le danger dans la surface dès les premières minutes. Très offensif (il a notamment expédié une fusée au ras du poteau), il a bien bloqué son couloir offensivement.

Marouane Fellaini (5,5) : il a motivé ses coéquipiers et pris ses quartiers dans l'entrejeu avec quelques initiatives offensives intéressantes.

Axel Witsel (5) : s'il n'a pas eu de mal à s'imposer dans la bataille du milieu, il n'a pas assez apporté dans les trente derniers mètres.

Kevin De Bruyne (7,5) : il a créé le danger à de multiples reprises mais s'es précipité dans ses frappes. En perte de vitesse après l'heure de jeu, il a ressurgi durant la prolongation pour marquer et offrir une passe décisive !

Dries Mertens (6) : il a pesé sur la défense adverse. Il a amené le danger et tenté sa chance, mais sans réussite. Remplacé à la 60e par Kevin Mirallas (6) auteur d'une bonne entrée mais qui a perdu un face à face avec Howard.

Eden Hazard (5) : on espère toujours mieux de sa part. Il a fait beaucoup d'efforts défensifs face aux montées de Yedlin, mais n'a pas été transcendant en attaque, loin de là, malgré un léger mieux durant les vingt dernières minutes du temps réglementaire. Remplacé à la 111e par Nacer Chadli (non noté).

Divock Origi (6) : il s'est procuré au moins cinq occasions mais n'a pas réussi à marquer. Un poison, mais inefficace face au but, avec notamment un tir sur la barre. Remplacé à la 91e par Romelu Lukaku (7,5) qui a tout changé durant la prolongation avec un but et une passe décisive.

ETATS-UNIS :

Tim Howard (9,5) : lire ci-dessus.

Fabian Johnson (non noté) : il n'a pas eu le temps de s'illustrer. Sorti sur blessure à la 32e et remplacé par Deandre Yedlin (6), très énergique et actif dans son couloir.

Omar Gonzalez (3,5) : il a souffert face aux vagues incessantes des Belges.

Matt Besler (3) : battu par Lukaku sur le but, il a réussi quelques sauvetages mais a globalement passé une mauvaise soirée.

DaMarcus Beasley (5) : un sauvetage à la 26e et des montées intéressantes, mais laborieux défensivement dans l'ensemble.

Jermaine Jones (4) : il n'a pas réussi à contrer ses homologues belges dans la bataille du milieu.

Michael Bradley (4) : pas assez influent sur le jeu, il réussit une passe décisive qui ne saurait masquer un match très moyen.

Geoff Cameron (3) : il n'a pas existé dans ce match. Averti à la 18e pour un tacle irrégulier sur Mertens.

Graham Zusi (3) : trop de déchet dans son jeu et pas assez de poids en attaque. Remplacé à la 72e par Chris Wondolowski (2) qui manque l'immanquable à la 90e minute alors que le score était nul et vierge.

Alejandro Bedoya (3,5) : il a bien démarré mais a disparu des écrans radars en seconde mi-temps. Remplacé à la 105e+2 par Julian Green (non noté).

Clint Dempsey (5) : une première mi-temps active qui a posé quelques soucis à l'arrière-garde belge, avant d'être complètement muselé.

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Huitième de finale
Belgique - Etats-Unis : 2-1 ap (0-0)
Arena Fonte Nova (Salvador)
Arbitre : Djamel Haimoudi (Algérie)
Buts : De Bruyne (93e), Lukaku (105e) - Green (107e)
Avertissements : Kompany (42e) - Cameron (18e)

Belgique : Courtois - Alderweireld, Van Buyten, Kompany, Vertonghen - Witsel, Fellaini, De Bruyne - Mertens (Mirallas, 60e), Origi (Lukaku, 91e), Hazard (Chadli, 111e). Sélectionneur : Marc Wilmots.

Etats-Unis : Howard - Johnson (Yedlin, 32e), Gonzalez, Besler, Beasley - Cameron, Bradley, Jones - Zusi (Wondolowski, 72e), Dempsey, Bedoya (Green, 105e+2). Sélectionneur : Jürgen Klinsmann.

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Versys
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1030
Age : 38
Localisation : Braine l'Alleud
Console : PS3 ==> pseudo : RSCA
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 12:43

Kompany va se faire chambrer pdt quelques jours avec le petit pont qu'on lui a mis... Et sur le coup franc , superbement joué par les us boy , il s'est aussi fait avoir ! ( comme tout le monde se serait fait voir ?! )

Je suis loin d'etre fan de Vertonghen ,comme je le suis de Vince mais il a vraiment fait un gros gros match Jan hier soir ! Il a donné tout ce qu'il avait en lui ( au prorpre comme au figuré d'ailleurs lol )
Revenir en haut Aller en bas
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 12:48

"Des Belges frustrés" face à Howard dans "le meilleur match du Mondial"

Au lendemain de la défaite des Etats-Unis en prolongations, les médias américains sont unanimes : tous soulignent l'énorme prestation du gardien Tim Howard. Pour USA Today, "Dès le début, c'était clair. Si les Américains voulaient battre la Belgique et sa galaxie de jeunes stars, Tim Howard devait être le meilleur joueur sur le terrain. Pendant 90 minutes, il l'a été, forçant la Belgique à aller en prolongations". Le quotidien souligne que le gardien a tenu la baraque à lui seul avec ses arrêts, ses "sauts impossibles" et ses conseils. "Howard a été la seule chose qui a séparé les Etats-Unis de l'implosion complète".

Le New York Times rappelle aussi la performance du gardien, qui a tout arrêté "avec ses mains, ses pieds, ses genoux". "C'était comme si Tim Howard n'allait jamais se retourner", écrit le très sérieux journal. Un autre quotidien national, le Boston Globe, compare le portier américain à un héros légendaire romain. Howard a réalisé "un étonnant total de 16 arrêts pour garder ses camarades assiégés dans le match, jusqu'à ce qu'ils puissent monter dans une poussée désespérée dans les derniers instants. Dès qu'il a écarté le déboulé de Divock Origi dans la première minute, Howard s'est comporté tel Horatius aux gants collants, déjouant tout ce que les Belges frustrés pouvaient envoyer dans sa direction".

"Les Diables rouges ont baladé les Américains"

Les journaux américains soulignent quasi unanimement le mérite des Belges. USA Today écrit que "en ce jour, la meilleure équipe l'a emporté" et rappelle que la sélection belge est "remplie de vedettes". "Dès le début, la Belgique s'est montrée agressive, neutralisant les tentatives d'attaques de Klinsmann", enchaîne le New York Times, qui poursuit : "les États-Unis ont passé la majeure partie du match retranchés dans leur camp". Le son de cloche est similaire du côté du Boston Globe : "La plus grande partie du match, les Diables rouges ont baladé les Américains, tirant une kyrielle de fois et obligeant Howard à se déployer et s'étendre.

Les médias du pays de l'Oncle Sam regrettent malgré tout le réveil tardif des hommes de Klinsmann. "Traînant deux goals de retard à 15 minutes de la fin, les Américains ont senti l'urgence et ont commencé à joué à la fois brillamment et désespérément", souligne le WashingtonPost.

Après avoir rappelé que les Américains semblaient "enterrés" après le deuxième but, le Boston Globe félicite le changement payant du sélectionneur qui a fait monter Green, un jeune homme de 19 ans qui n'avait pas encore joué la moindre minute. Les joueurs ont été "atrocement et admirablement proches de mener les Belges à la séance des tirs aux buts (...) Si le match s'était terminé aux tirs au buts, peu de gens auraient parié contre les Yankees et Howard. Si l'arbitre algérien Djamel Haimoudi avait ajouté quelques minutes de temps additionnel, les États-Unis y seraient parvenus. Quand il n'a donné q'une seule minute, Klinsmann a hurlé d'incrédulité".

Les différents quotidiens se félicitent de l'engouement que cette Coupe du Monde a suscité aux Etats-Unis. "Quand le match s'est terminé, les fans de la chatoyante Arena Fonte Nova ont applaudi, comme pour rendre hommage à l'épopée que cette équipe a fourni", décrit le New York Times. Le média aurait aimé rencontrer l'Argentine de Messi mais c'était sans compter sur le "barrage belge inflexible".

Ailleurs sur la planète foot

Avare de compliments envers la Belgique depuis le début du Mondial, le grand quotidien sportif français L'Equipe a revu son point de vue après la qualification des Diables Rouges pour les quarts de finale. "Après un premier tour tristounet, la Belgique a remporté son huitième de finale grâce à la variété et qualité de son jeu offensif", souligne l'Equipe. "Face aux Etats-Unis, la Belgique a enfin offert ce qu'on attendait d'elle, l'enthousiasme décomplexé de sa jeunesse et les aptitudes de ses talents, réunis dans un cocktail séduisant. (...) Mais elle a eu peur jusqu'au bout. (...) Les Belges ont mérité ce succès, même tardif. (...) Techniquement et physiquement leur marge était évidente, hier, mais elle a été longue à se concrétiser."

- Gazzetta delle Sport: "Meilleure rencontre du Mondial"

La Gazzetta dello Sport est aussi enthousiaste. "La Belgique, peut-être l'équipe la plus attractive du Mondial par la quantité de ses jeunes talents, a joué la meilleure rencontre de ce Mondial. (...) La Belgique n'a eu qu'un seul tort, qui n'est pas le moindre en football, de manquer une quantité de buts (...) Wilmots a confirmé sa bonne lecture des rencontres et remplaçant Origi, un peu frustré devant le but, par Lukaku, relégué sur le banc comme punition après des prestations indignes de son talent."

- Bild: "Un succès mérité"

Le Bild allemand se montrait plus sobre pour les Belges qualifiés de "favoris secrets" de la compétition. "Kevin De Bruyne a mené les 'Diables Rouges' de Belgique vers leur premier quart de finale depuis 28 ans et scellé le sort des Américains de l'entraîneur Jürgen Klinsmann. Avec son but à la 93e minute, le professionnel du VfL Wolfsburg a ouvert la voie vers un succès mérité 2-1 (0-0) des favoris secrets en prolongation. Puis, il a préparé le deuxième but de Romelu Lukaku (105.)"

- De Telegraaf: "Eprouvant nerveusement"

"La Belgique s'est qualifiée pour les quarts de finale du mondial de football d'une manière nerveusement éprouvante" a estimé le journal néerlandais De Telegraaf. "Les mains moites, des millions de Belges ont vu leurs héros manquer les occasions les unes après les autres contre les Etats-Unis, échapper à l'élimination et finalement faire le travail, par la plus petite des marges. (...) La Belgique n'a qu'à s'en prendre à elle-même si elle ne possédait pas une large avance déjà au repos. Les larges espaces et le rythme effréné rendaient la Belgique excellente, mais les Diables ont déçu énormément à la conclusion."

- O Globo: "Un jeu plein d'émotions"

Le quotidien brésilien O Globo souligne "A défaut d'une pluie de buts comme dans les autres matchs, la Fonte Nova (le stade de Salvador) a vu un jeu plein d'émotions. (...) Décidés à effacer la mauvaise impression de la première phase, où ils avaient gagné leurs trois matchs mais sans répondre aux attentes créées par la belle campagne des qualifications européennes, les Belges sont montés sur le terrain sans crainte de se lancer à l'attaque. (...) Les Belges ont empêché les attaques de l'équipe entraînée par Jürgen Klinsmann mais ont été contrecarrés par le manque de concrétisation en attaque."

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
andre
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 10699
Age : 51
Localisation : charleroi { lodelinsart }
Console : ps2
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 16:11

quelle match , très heureux d avoir eu une petite nuit, sa valait vraiment la peine !
Revenir en haut Aller en bas
j-c
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 10886
Age : 30
Localisation : 1470
Console : PS3
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Mer 2 Juil - 20:59

Quel match des diables rouges qui en voulais dès le coup d'envoi c'est amplement mérite sans un éblouissant Howard les USA se prenais une raclée historique tellement que on a eu d'occaz , maintenant place a l'Argentine on peux on doit y croire se sera du 50/50 selon moi

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/profile.php?id=783239361
Fredo81
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 32872
Age : 36
Localisation : Ottignies-LLN
Console : PS3 - PSP
Date d'inscription : 22/07/2005

MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   Jeu 3 Juil - 6:31

Vertonghen, 5e joueur le plus performant du Mondial

Jan Vertonghen occupe la cinquième position du classement des joueurs les plus performants depuis le début du Mondial publié mercredi sur le site de la FIFA. Le Brésilien David Luiz est en tête devant le Colombien James Rodriguez, premier après le premier tour. Le Français Karim Benzema complète le podium, juste devant le Néerlandais Arjen Robben.

Ce classement tient compte de différents critères: buts, passes décisives, tirs cadrés, passes réussies, tacles réussis, mouvement sur le terrain... Ces données sont croisées et transformées en une cote sur 10. Plus la cote est élevée, plus le joueur est performant.

Ainsi, David Luiz est en tête avec 9,79 devant Rodriguez (9,74), pourtant meilleur buteur de la compétition avec cinq réalisations. Le Colombien était premier à l'issue de la phase de groupes avec 9,79.

Avec une moyenne de 9,62, Vertonghen devance du beau monde: Neymar est sixième (9,59), Thomas Müller dixième (9,48) et les futurs adversaires des Belges Lionel Messi (9,45) et Angel Di Maria (9,43) sont onzième et douzième. Le deuxième Belge du classement est Daniel Van Buyten (9,38), quatorzième. On retrouve ensuite Thibaut Courtois (32e/9,05), Vincent Kompany (37e/8,97) et Dries Mertens (51e/8,78).

Vertonghen fait également partie du onze de base calqué sur ce classement.

Toujours selon ces statistiques, Thibaut Courtois est le deuxième meilleur gardien du tournoi (9,05), devancé seulement par le Chilien Claudio Bravo (9,26). Le Costaricain Keylor Navas, l'une des révélations du tournoi, est troisième (9,04).

_________________
Administrateur 

Revenir en haut Aller en bas
http://rsca2005.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Section Diable Rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Section Diable Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Section Diable Rouge
» diable rouge
» nouveau membre:diable rouge
» el diablo presente:
» Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RSCA 4 EVER :: Archives :: Saison 13-14 :: Coupe du Monde-
Sauter vers: